• Ta normalité

    Ta normalité

    Tu n’arrives pas à apprécier
    ma façon de raconter mes voyages
    et tu tournes toujours le projecteur
    du côté de ta normalité évidente.
    Tu vas bien comme tu le dévoiles
    quand tu te mets en lumière.

    J’aimais pourtant raconter
    les sentiments que m’inspiraient
    les rencontres de voyage.
    Et j’en aurais encore volontiers
    parlé et reparlé.

    Puis un jour il a fallu changer
    pour ne pas s'appauvrir.
    Il a fallu remettre en jeu
    les centaines de pièces colorées
    de l’expérience brisée
    des voyages à découvert.

    J’ai opté pour la facilité
    en choisissant de parler de toi.
    Oui, simplement de toi
    et de ta grande normalité
    qui te donne tant de droits.

    Me joignant au phénix
    qui renaît de ses cendres
    j’ai pu ainsi continuer à m'exprimer
    même si par faute de goût
    j’ai admis dans mon vocabulaire
    les tournures de la médiocrité.

    Et ce venin qui s’épanche
    me faisant mourir de diversité
    aurait dû pourtant plaire
    et même à ce point
    se délecter de lui-même.

    Ta normalité est petite
    par rapport à ce qui est vaste.
    Un seul fil pourrait la traverser
    de part en part sans l’abîmer
    ou s’enrouler autour d’elle
    sans même la considérer.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :